Du phoque à Montréal – Épisode 2: Caribou Gourmand

ÉPISODE 2: CARIBOU GOURMAND

Lorsque nous avons créé la série «Du phoque à Montréal», nous avions plusieurs objectifs en tête:

  • Introduire le loup marin à un nouveau public.
  • Présenter les chefs et restaurants qui sont allés au-delà de la propagande pour adopter une protéine véritablement canadienne.
  • Démontrer la perception des chefs et les raisons pour lesquelles le phoque mérite une place dans leur menu.
  • Encourager les gens à sortir et essayer par eux-mêmes cette viande délicieuse.

Et quoi de mieux que les chefs eux-mêmes pour vous raconter leur expérience avec cette viande?

Vous remarquerez peut-être certains points récurrents parmi ces chefs : jeunes, talentueux, et locavores. Ils choisissent des produits qui répondent à leurs normes et qui correspondent à leur vision. Tout ce qu’ils utilisent est soigneusement sélectionné et nous sommes fiers qu’ils aient choisi la viande de loup marin SeaDNA pour leur menu.

Délicieux, incroyablement nutritif et issu d’une chasse durable; le loup marin fait partie de l’histoire du Canada depuis des générations.

Comme le phoque est une ressource abondante issue de mère nature, nous voulions que les Montréalais puissent en apprendre un peu plus sur cette viande méconnue et, surtout, qu’ils puissent avoir une nouvelle expérience gustative en se rendant dans les restaurants le proposant à leur menu. Une vidéo par mois sera donc partagée sur notre site web (blogue) et notre page Facebook. Nous espérons que cela vous donnera le goût d’aller encourager les restaurants de Montréal qui développent notre identité culinaire québécoise!

Bon visionnement et partager autant que possible!

Le chef: Guillaume Paimparay

Guillaume Paimparay est originaire de Normandie, en France, mais son épouse Inès et lui considèrent maintenant le Québec comme leur chez-soi. Après avoir travaillé au cours des dernières années notamment au Decca 77, Les Enfants Terribles et Steak Frite, Guillaume a décidé de lancer son propre restaurant, le Caribou Gourmand, qu’ils dirigent depuis un an et demi avec sa femme Inès.

Le plat: Tataki du Loup-Marin

Chef Paimparay: « Je n’avais jamais goûté la viande de phoque auparavant. J’ai surtout été surpris par sa couleur la première fois. J’avais déjà goûté au cerf et plusieurs autres viandes sauvages, mais très peu de celles-ci se rapprochent du loup marin. Je trouve que le phoque a un goût exceptionnel en bouche: c’est délicat, c’est tendre, c’est goûteux et légèrement iodé. C’est un équilibre parfait lorsqu’on recherche de la viande de gibier.  »

« C’est une espèce en surpopulation, les quotas de chasse sont très réglementé et côté abattage et distribution, tout est très strict. C’est un privilège d’avoir une viande sauvage comme ça. Nous expliquons [aux clients] qu’il est toujours mieux de manger un peu de viande sauvage comme ça, plutôt que d’aller dans les « fast-food » manger des aliments issus de l’élevage de masse. »

Ingrédients: Longe de loup marin, coulis d’argousier, aïoli d’ail noir, chips de topinambours, jeunes pousses, caviar de moutarde, bleuets.

Le lieu: Caribou Gourmand

Décontracté, confortable et un menu qui fournit une vaste gamme d’excellents ingrédients locaux avec une touche unique.

Comme le Caribou Gourmand le dit sur sont siteweb: « C’est toujours un plaisir pour nous de vous faire partager notre amour de la bonne bouffe en alliant le gibier, les produits du terroir, sauvage, dans une cuisine alliant nos racines normandes et les influences québécoises, dans une ambiance qui invite à la détente et la convivialité… »

 

Caribou Gourmand
5308 St Laurent Blvd
Montreal, QC
(438) 387-6677

Heures d’ouverture :

Lunch: mercredi-vendredi 11:00 – 15:00 
Soir: mercredi-samedi 18:00 – 22:00 (23:00 vendredi et samedi)
Brunch: Vendredi & Samedi 10:00 – 15:00

 

Pour plus d’informations sur les produits SeaDNA et l’industrie du phoque: www.seadna.ca.

Les coupes de loup-marin SeaDNA sont préparées dans des installations HACCP et peuvent être vendues partout à travers le Canada. Pour toute demande: [email protected].

 

Mise en marché de la viande de loup-marin: un partenariat officialisé sous l’appellation SeaDNA

Par Hélène Fauteux

3 mai 2016

Cliquez ici pour lire l’article

En partenariat d’affaires depuis l’an dernier pour développer les marchés de la viande de loup-marin, la Boucherie Côte à Côte de Cap-aux-Meules et Mirvest International, de Québec, officialisent leur   association sous l’appellation SeaDNA.

Cette nouvelle entité commerciale se veut un jeu de mot avec Sedna, la déesse de la mer du peuple inuit. En français, elle se traduit par ADN de la mer, explique sa directrice du développement des affaires, Romy Vaugeois. «Ça explique bien les vertus qu’on attribue à la viande et à l’huile de phoque, expose-t-elle. Quand on transforme un peu le mot, ça fait seal DNA, l’ADN du phoque. Eh bien, c’est ça. Ça   démontre un peu tout le potentiel de la protéine de phoque et le bienfait qu’elle a sur notre ADN.»

SEADNA CORÉE

SeaDNA, qui a déjà un bureau dans la capitale sud-coréenne, participera, pour la deuxième année consécutive, au Seoul Food and Hotel Expo, à la mi-mai, pour faire la promotion de la viande de loup-marin auprès des restaurateurs et des hôteliers asiatiques. Elle avait également, du 13 au 15 avril dernier, un kiosque au SIAL de Montréal, le Salon International de l’Alimentation, une première. «Pour ces évènements, on prépare différents produits de viande, dont le filet et des produits prêts à manger, comme le fumé, le jerkey, pour présenter aux visiteurs, qui sont surtout restaurateurs et instituts, précise madame Vaugeois. Donc, ce sont les clients que nous visons.»

De plus, SeaDNA explore de nouvelles avenues pour maximiser l’utilisation de la viande de loup-marin. Des travaux de recherche et développement sont en cours dans un institut culinaire de l’Île-du-Prince-Édouard, le Canada’s Smartest Kitchen, afin de mieux répondre aux habitudes de consommation asiatiques. «On veut utiliser le plus de viande, le meilleur ratio de viande possible, indique sa directrice du développement des marchés. Donc, on est en train d’évaluer non seulement les coupes, mais aussi les saveurs, les profils qui pourraient plaire davantage au marché coréen et au marché chinois.»

RÉDUIRE LES PERTES

Le président de SeaDNA, Réjean Vigneau, précise, à ce propos, que ces travaux devraient aussi permettre de rehausser la valeur des carcasses payées à quai. Le boucher dit que la seule récupération des côtes de loup-marin, par exemple, réduirait de moitié ses rejets aux poubelles. «On génère trop de déchets, dit-il. On voudrait baisser ça un peu et le produit qu’on n’utilise pas, dans le temps, on sait pertinemment bien qu’il est vraiment comestible et vraiment bon. C’est juste qu’on n’avait pas le temps ni les connaissances culinaires, ce n’est pas évident.»

Le rapport de Canada’s Smartest Kitchen sur les nouvelles façons de découper et d’apprêter la viande de loup-marin est attendu en juin. Entretemps, SeaDNA fait également savoir qu’elle renonce, pour l’instant, à faire l’acquisition d’une usine de transformation à Terre-Neuve, afin d’y sécuriser son accès à la matière première. Romy Vaugeois explique qu’elle préfère se concentrer sur le développement des marchés, avec des partenariats terre-neuviens d’approvisionnement. Réjean Vigneau, qui a lui-même une autorisation spéciale pour participer à la chasse sur les côtes de Terre-Neuve et du Labrador cette saison, dit viser l’abattage de 2 000 à 2 500 phoques adultes et de 3 000 à 4 000 juvéniles, pour répondre à la demande tant asiatique que domestique. Depuis la mi-avril, le boucher y dirige quatre escouades de chasseurs terre-neuviens pour leur enseigner les   protocoles de prélèvement de la viande de loup-marin en vigueur au Québec.

Source: Hélène Fauteux. Mise en marché de la viande de loup-marin: un partenariat officialisé sous l’appellation SeaDNA. Pêche Impact.  Page 24 – Volume 29,2 – Avril-Mai 2016

POUTINE GNOCCHIS AUX MERGUEZ DE LOUP-MARIN

Ingrédients:

  • 8 merguez de loup-marin
  • Fromage en grain (quantité à votre guise)
  • Kale
  • Oignons perles marinés en rondelle
  • Jus de veau

Pour les gnocchis de patates douces:

  • 500 g de purée de patate douce
  • 250g de purée de pomme de terre
  • 300g de farine
  • 1 oeuf
  • Sel

Préparation:

Pour les gnocchis:

  1. Pétrir tous les ingrédients
  2. Abaisser la pâte à 2 cm d’épaisseur
  3. Trancher des bandes sur la longueur puis les couper en tronçons
  4. Conserver au congélateur.

Pour la poutine:

  1. Préchauffer la friteuse à 350F
  2. Rôtir les merguez à la poêle, les couper en biseaux
  3. Sauter le kale avec les merguez
  4. Plonger les gnocchis dans la friteuse jusqu’à ce qu’ils remontent
  5. Égoutter puis les placer dans une assiette
  6. Disposer les merguez, le kale, les rondelles d’oignons et le fromage sur les gnocchis
  7. Arroser de jus de veau

 

Crédit recette: Chef Benoit Lenglet